TPUV et ses services, ses actualités, ses remarques et ses envies

TPUV et ses services, ses actualités, ses remarques et ses envies

Cop 21 : Les Lilas expose ses pépites écolos au Grand Palais

Un vélo en matériaux recyclés aux couleurs vives ou encore une ruche sont exposés sur le stand de la ville des Lilas. Entourée des régions et métropoles françaises, la municipalité est la seule de Seine-Saint-Denis à exposer le travail de ses associations dans le cadre de l’événement Solutions COP 21 au Grand Palais à Paris.

Mr Guiraud Cop 21 et TPUV.jpg

 

Le principe de cet espace ? 500 organismes, dont de nombreuses entreprises, présentent leurs initiatives pour lutter contre le réchauffement climatique dans le cadre du sommet mondial qui se tient au Bourget jusqu’à vendredi. Et la ville des Lilas n’a pas à rougir.

 

Ils récupèrent et recyclent les vieux vélos

Jusqu’à ce jeudi soir, deux associations de la ville sont exposées sur le stand lilasien. « Tous pour un vélo » récupère des cycles inutilisés chez les particuliers et réutilise les pièces pour en créer des nouveaux. Les deux-roues écolos sont vendus à une bourse aux vélos à des prix attractifs (entre 50 et 80 €). Les bénévoles animent également des ateliers mobiles de réparation dans les quartiers populaires. Promotion de la circulation douce, mixité sociale et recyclage, l’initiative a de quoi plaire.

 

« Tous pour un vélo offre un vrai lien intergénérationnel, nous comptons enfants comme retraités parmi nos membres», explique Joseph Guillemot. Ce fidèle adhérent est là tous les jours pour présenter l’organisme. Son stand est d’ailleurs plutôt populaire. « Nous avons eu à un moment jusqu’à 50 visiteurs, j’avais l’impression d’être un professeur des écoles » plaisante-t-il. L’équipe a même reçu la visite d’un « Monsieur distingué mais très discret » qui s’est révélé être membre de la délégation canadienne à la Conférence climat du Bourget.

 

Ils entretiennent 15 ruches sur la ville

L’autre association mise en avant s’appelle le « Rucher des Lilas ». Les bénévoles disposent de 15 ruches et gèrent toutes les étapes, de l’entretien de la ruche jusqu’à la production du miel. Une manière, cette fois, de sensibiliser à la biodiversité en ville et à l’importance de protéger les abeilles.

 

« Les imitatives en faveur de l’environnement ne sont pas que l’affaire de l’Etat, explique le maire (PS) Daniel Guiraud.Les citoyens, les collectivités locales et les associations sont tout autant concernées. » La ville des Lilas aime également s’inspirer ce que font ses voisins. La municipalité souhaiterait par exemple construire une recyclerie comme celle de Montreuil.

 

 

Solutions CO P21 au Grand Palais à Paris. Dernier jour ce jeudi, de midi à 18 heures. Entrée libre

Article du parisien Marie-Caroline Cabut |



10/12/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 216 autres membres